Apprentissage de la musique avec les enfants

Nous revoilà avec la deuxième partie de l’article de Stéphanie (si tu ne l’as pas encore découverte, la première partie se trouve juste ici).

Stéphanie est l’auteur du blog Solfège en mouvement, qui propose une approche de l’apprentissage du solfège pour les enfants complètement nouvelle et différente !

Aujourd’hui, elle nous propose des jeux et des activités à mettre en pratique concrètement avec tes enfants pour les éveiller à la musique et aux sons !

5. Jeux de rythmes et de mélodies à imiter

Pour qu’un apprentissage soit captivant et motivant, tu le sais bien, il faut qu’il soit vivant et ludique.

Ce que l’enfant vit, ressent, explore, s’intègre en lui bien plus facilement et durablement que si les notions transmises le sont de manière purement intellectuelle.

C’est pour cette raison que j’ai eu envie de créer la formation en ligne « Solfège en Mouvement », car s’il y a bien une matière qui doit se vivre et se ressentir avant toute analyse ou compréhension intellectuelle, c’est la musique !

Pour Emile Jaques-Dalcroze, créateur de la méthode de Rythmique qui porte son nom, nous sommes notre premier instrument de musique : on peut exprimer un rythme, une mélodie par le corps, en frappant dans ses mains, en dansant, en chantant…

La musique prend véritablement corps et vie, et n’est plus uniquement un méli-mélo de petits signes kabbalistiques sur une partition…

Et on apprivoise ces signes pas à pas de manière naturelle, sans même s’en apercevoir.

Voici quelques jeux d’imitation que j’aime beaucoup faire avec mes élèves et que tu pourras facilement réaliser avec ton ou tes enfants :

  1. Rythmes inventés à imiter :
  • A deux : une personne invente un rythme simple qu’elle frappe dans ses mains, et l’autre répète le rythme exactement de la même manière. (Au début, commencez avec des rythmes assez simples et courts, pour qu’ils soient faciles à mémoriser et imiter par l’autre personne.) Celui ou celle qui propose le rythme peut ensuite varier les manières de le frapper : sur ses cuisses, sa poitrine, sa tête, etc., et à nouveau, l’autre doit l’imiter parfaitement. Observation et concentration à plein régime !
  • A plusieurs : si vous êtes plusieurs à jouer, asseyez-vous en cercle et amusez-vous à vous ‘passer’ un rythme : comme pour la variante à deux, une personne invente un rythme en le frappant dans ses mains ou avec un instrument de percussion (ça peut être un instrument improvisé comme deux grosses cuillères, une planche de cuisine en bois avec une spatule, deux galets frappés l’un contre l’autre… laissez libre cours à votre imagination !), et la personne suivante doit le répéter de façon identique. Une fois que la personne a répété seule le rythme, tout le monde le frappe une fois ensemble. Puis c’est la personne qui a répété le rythme seule qui en invente un à son tour et le passe à la personne suivante et ainsi de suite.

  1. Mélodies chantées à imiter

Le même jeu peut se réaliser en inventant une mélodie chantée que l’autre personne doit répéter.

À nouveau, inventez des mélodies simples et courtes que l’autre personne pourra retenir facilement !

Ce sont des jeux qui stimulent et développent l’écoute, l’observation, la concentration, la mémorisation, la créativité, l’imagination, l’expression, la communication, la motricité et la voix chantée, et qui ont l’avantage de pouvoir se pratiquer n’importe où !

6. À la découverte des instruments, des compositeurs et de l’histoire de la musique: le jeu des « coins-coins » musicaux !

Pour ce qui est de la culture musicale au sens large, que ce soit la découverte des différents instruments, des compositeurs et de l’histoire de la musique, je dirais que la clé est d’y aller tranquillement et de passer, bien entendu, par une méthode vivante et ludique.

Le jeu que je te propose ici est celui des « coins-coins » musicaux.

Oui oui c’est bien ça, ce petit pliage pour les doigts avec lequel tu aimais sans doute toi aussi t’amuser…

Si tu ne te souviens plus comment réaliser un coin-coin, voici un petit rappel en images !

Le principe est simple : tu crées un coin-coin avec ton enfant sur les instruments de musique, par exemple, en plaçant un instrument différent sous chaque case à soulever.

Ton enfant peut le décorer à son goût, et ensuite vous jouez ensemble.

L’un de vous énonce un chiffre et choisit une case, sous laquelle se trouvera l’instrument du jour que vous allez découvrir.

Vous allez ensuite ensemble trouver des exemples musicaux sur internet pour l’écouter, si vous n’avez pas de disque qui correspond à l’instrument, et vous pouvez vous intéresser à son histoire, comment il est né, etc.

Si vous voulez passer en revue tous les instruments de l’orchestre symphonique et en ajouter d’autres comme le piano, la guitare, l’accordéon ou encore tous les instruments ethniques possibles, de nombreux coins-coins seront nécessaires, c’est pourquoi je t’invite à créer une grande boîte spéciale « coins-coins musicaux » pour les y ranger.

En plus des coins-coins pour les instruments, tu peux en créer avec les différents compositeurs ou les grandes périodes de la musique occidentale dite « classique » pour vous constituer petit à petit une jolie collection de coins-coins dans lesquels ton enfant peut aller piocher quand vous décidez que c’est le moment du jeu du « coin-coin musical ».

Autre avantage de ce jeu : si tu n’es toi-même pas un grand connaisseur de l’histoire de la musique, des compositeurs ou des différents instruments de musique, ça te permettra d’apprendre énormément de choses en même temps que ton enfant !

7. Pour découvrir la musique de différents pays, créez ensemble la playlist de vos voyages

La musique nous invite au voyage, elle est liée à l’imaginaire, aux émotions, et elle peut être une belle porte d’entrée pour découvrir un pays, une culture…

En la reliant à une expérience vécue, ou qui s’apprête à l’être, elle devient encore plus vivante et familière.

Ce que je te propose de faire ici, si toi et ta famille aimez voyager, c’est de créer la playlist de vos différents voyages. 

C’est un super moyen de découvrir la musique d’un pays où vous êtes partis en vacances, ou d’un endroit que vous vous apprêtez à visiter.

Une petite recherche sur internet peut te permettre de trouver rapidement des morceaux à écouter et des informations concernant la tradition musicale du pays, les instruments couramment utilisés, la manière de chanter, etc.

Sur place, vous pouvez aussi trouver des lieux où écouter de la musique live et ramener de la musique dans vos bagages : un disque de fado de retour de Lisbonne, des chants napolitains, de la musique traditionnelle égyptienne, cubaine, grecque ou andine, un guitariste de flamenco…

La liste des découvertes potentielles est infinie !

Et une fois de retour à la maison, écouter telle ou telle musique vous permettra de vous replonger avec bonheur dans l’ambiance du lieu que vous avez visité…

Idée de jeu : deviner ou se rappeler à quel pays correspond chaque musique.

Une fois que vous avez plusieurs musiques de pays différents, tu peux les réunir sur un cd à graver, qui deviendra une playlist de vos différents voyages.

Le jeu sera alors de reconnaître à quel pays ou ville correspond chaque musique !

Après, il n’est pas nécessaire non plus de voyager absolument dans le pays pour le découvrir et s’intéresser à sa musique, évidemment.

Tu peux choisir un pays au hasard sur la carte avec ton enfant et décider que c’est celui que vous allez explorer aujourd’hui, en partant à la découverte de sa musique traditionnelle.

Et cela peut ouvrir ensuite sur son histoire, sa géographie, sa cuisine…

Bref, une manière de voyager, sans partir de chez soi !

8. Instaurez ensemble des petits rituels musicaux

Rituel du matin

Un très bon moyen pour se mettre en joie dès le matin, c’est de passer une musique que vous aimez et de danser librement dessus.

Deux ou trois minutes suffisent pour élever ses vibrations et se mettre dans un super état d’esprit pour commencer la journée !

« Allez, ce matin, on fait un petit voyage au Brésil avant de partir à l’école ! »

(Le timing peut être assez serré le matin, j’en ai conscience, mais c’est un petit rituel qui peut ne prendre que 2 ou 3 minutes et peut réellement donner une toute autre couleur à votre journée : plus ensoleillée, plus joyeuse, plus douce ou plus énergique, selon la musique choisie…)

Chaque soir avant d’aller au lit, histoire de gagner du temps, vous pouvez choisir (ensemble ou à tour de rôle) quelle sera la musique du lendemain matin.

Rituel du soir

L’art de la berceuse

Pour favoriser l’endormissement et une nuit paisible remplie de beaux rêves, écoutez ensemble une musique douce et apaisante, ou chante à ton enfant une chanson qu’il aime particulièrement, comme un petit rituel réconfortant.

Il aura peut-être envie de la chanter avec toi aussi ou simplement de se laisser bercer par ta voix.

Eh oui, la berceuse est un joli rituel bien connu, et sa popularité n’est pas due au hasard.

Elle apporte calme et harmonie autant à la personne qui chante qu’à celle qui l’écoute et n’est pas destinée aux bébés uniquement : tu peux continuer à chanter pour ton enfant même lorsqu’il grandit.

À l’instar de l’histoire du soir, ce sera sûrement lui qui te demandera sa petite chanson… 🙂

Et si tu t’en sens inspiré.e, n’hésite pas à improviser et inventer des mélodies qui te viennent, ce moment sera encore plus personnalisé et privilégié…

Et là je t’entends déjà me dire… « Oui mais je ne sais pas chanter… », ou « Je ne chante pas juste… », « Je n’ai pas une belle voix… »…

Ce qui m’amène au neuvième point de cet article, last but not least :

9. Ose chanter !! La voix est notre outil d’harmonisation, de guérison et de bien-être le plus puissant, alors servons-nous-en !

Trop souvent, on s’interdit de chanter ou de s’exprimer en pensant que c’est un art réservé à une élite dotée de capacités hors norme et que ça n’est pas pour soi.

Cette fausse croyance de « ne pas chanter juste » répandue chez tant de personnes, suite à des remarques indélicates – et la plupart du temps non fondées – reçues dans l’enfance en général, est parfois tellement ancrée qu’elle bloque tout élan spontané à s’exprimer par le chant, qui est pourtant l’une des choses les plus naturelles au monde… et qui fait le plus de bien !

Alors ce serait quand même vraiment dommage de s’en priver, non ?

Les voix du papa et de la maman, chantées ou non, sont extrêmement importantes pour le développement du bébé, et ce, déjà lors de la vie prénatale.

Donc, n’hésite pas à chanter, même si tu as par moments l’impression de ne pas chanter juste.

L’essentiel est d’y mettre ton cœur, car ce sont ces vibrations bienfaisantes et rassurantes que le bébé reçoit et dans lesquelles il baigne.

Concentre-toi simplement sur l’amour que tu lui envoies en chantant, en visualisant par exemple une lumière rose/dorée, pour le plonger dans un bain de vibrations bienfaisantes…

Pour chanter juste, il suffit encore une fois de se mettre à l’écoute – eh oui, on y revient !

Tu écoutes avec attention un son, par exemple d’un instrument ou d’une voix, puis tu laisses émerger ce même son en toi, tu le chantes et tu te mets en syntonie avec lui.

Tu verras, c’est un exercice très apaisant et qui permet de te centrer immédiatement.

Ce qui est encore mieux ensuite, c’est de le faire à deux ou à plusieurs, comme je te le propose plus bas !

JEUX DE VOIX

Tout comme il n’existe personne avec les mêmes empreintes digitales que soi, nous portons tous une fréquence et des harmoniques uniques et originales, qui s’expriment par tout notre être et en particulier par la voix.

La pratique du chant est le meilleur outil d’harmonisation et de guérison que l’on porte en soi, c’est pourquoi il est si important de te laisser chanter spontanément, même si tu penses (parce qu’on te l’a dit un jour et que tu l’as malheureusement cru) que tu chantes ‘faux’.

L’un des points de départ est de simplement laisser venir ce qui vient, dans le souffle de l’expiration, et de te laisser vibrer par ton son en te mettant à l’écoute des sensations qu’il te procure : sans jugement ni analyse mentale, juste le son qui est là et qui s’exprime à travers toi.

Un grand bien-être ne devrait pas tarder à t’envahir rapidement…

Une fois que tu l’as exploré pour toi-même, tu peux proposer à ton enfant de le faire avec toi.

C’est un exercice génial à réaliser seul, à deux ou à plusieurs, en particulier entre parent et enfant, car il permet à la fois de s’écouter soi et d’écouter l’autre, et de se mettre en syntonie avec lui.

Tu peux par exemple t’asseoir avec ton enfant et lui proposer ce jeu de respirer par le ventre et de souffler l’air sur l’expir’ le plus longtemps possible (en faisant un petit son sur ‘ssss’, comme un ballon de baudruche qu’on dégonfle tout doucement ou comme si on soufflait dans une paille).

Puis bouche fermée, avec un grand espace à l’intérieur (comme si vous alliez bâiller), vous laissez venir un son tout doux sur ‘mmm’, chacun le sien, individuellement.

Ensuite, l’un de vous fait un son, toujours bouche fermée, et l’autre doit chanter exactement le même, comme pour se fondre ensemble et ne faire plus qu’une seule voix.

C’est un très bel exercice d’écoute et de concentration, une porte vers la méditation aussi, qui apaise tout de suite, amène le calme et l’harmonie entre ceux qui le pratiquent.

Il peut prévenir certainement pas mal de conflits et être utilisé en cas de petite dispute pour ramener l’harmonie…

« Bon, mon chéri, je sens quelques tensions dysharmoniques là, allons nous asseoir pour chanter un peu, ça ira mieux.. ! » …

À tenter, tu me diras si ça a marché ! 😉

L’effet bénéfique de ce jeu de sons est augmenté si on le réalise à plusieurs, assis en cercle, et on peut petit à petit ouvrir la bouche pour laisser le son sortir plus largement sur différentes voyelles (‘o’ et ‘a’ sont parfaites pour commencer).

Au bout d’un moment, chacun peut improviser librement en restant toujours à l’écoute des autres, et les sons se complètent, se frottent ou s’harmonisent parfaitement.

Il n’y a pas de ‘juste’ ou de ‘faux’, l’essentiel est de laisser le son couler spontanément et de profiter du doux massage qu’il nous procure.

Bain de sons

À partir de trois personnes, deux personnes peuvent chanter et la troisième se place entre elles pour recevoir les vibrations des autres et se laisser bercer, voire même ‘masser’, par les sons.

Évidemment, plus les personnes qui chantent sont nombreuses, plus les effets du ‘bain de sons’ sont puissants pour la personne qui les reçoit, placée au centre du cercle.

Chantez ensemble tout simplement, juste pour le plaisir !

Si tu es toi-même musicien, guitariste ou pianiste, tu peux accompagner des chansons que tu chantes avec ton enfant – ce que tu fais déjà certainement !

Et sinon, vous pouvez très bien chanter a capella (sans accompagnement musical) ou avec une version instrumentale enregistrée des chansons ou musiques que vous aimez particulièrement.

Peu importe, l’essentiel est de CHANTER !!! 🙂

Chanter est un jeu, un plaisir qui rend la vie plus belle, plus légère, alors pourquoi s’en priver ?

Voilà, j’espère que ces pistes t’auront donné envie de te mettre « en vibration » avec ton enfant !

En résumé, je t’invite à le rendre attentif et sensible aux sons et à la musique qui l’entourent, à sa musique personnelle, grâce à tous ces jeux d’écoute et de sons qui permettront de beaux moments de partage entre vous.

J’aime donner cette image que chacun de nous est un instrument de musique avec un son et des harmoniques uniques et donc indispensables dans le grand orchestre universel.

De cette manière, on prend conscience à quel point il est essentiel d’exprimer pleinement sa musique, quelle que soit son activité, et d’encourager son enfant à faire de même.

Belle plongée dans l’univers magique et merveilleux des sons !

Merci encore à Stéphanie du blog Solfège en mouvement pour cette belle immersion dans le monde fabuleux de la musique !

Télécharger nos kits d’activités ludiques pour faire découvrir la musique à tes enfants

Pour télécharger les kits d’aventures pédagogique pour les enfants, chasses au trésor, jeux de piste, activités éducatives, c’est par ici : clique simplement sur le bouton juste en dessous pour tout recevoir gratuitement.

Qu’as-tu aimé dans cet article ou pas aimé ? On en discute dans les commentaires !

Tes idées d’améliorations et de compléments sont les bienvenues, ainsi que ton expérience et tes retours !

  • Tes enfants ont-ils une activités musicals ?

Laisse ton avis juste en dessous, merci beaucoup ! N’hésite pas à partager cet article avec les personnes de ton entourage qui pourraient être intéressées et sur les réseaux sociaux !

Note : 1★ = Pas intéressant - 5★ = TOP Merci Continuez
[Total : 1 Moyenne : 5]

DONNE TON AVIS OU COMPLÈTE CET ARTICLE ICI :

Please enter your comment!
Please enter your name here