idées pour construire une maison à hérisson

Si tu as la chance de posséder un jardin, tu as déjà dû constater que de nombreux petits animaux prennent parfois la liberté d’y prendre leurs quartiers.

Alors, oui certains animaux considérés comme “nuisibles” (pour nous, il n’y à ni nuisibles, ni mauvaises herbes 😉 ) comme les limaces, les vers et certains insectes ont l’art de malmener tes jolies plantations ou ton potager, mais ils restent une brique essentielle à l’éco-système et ils méritent autant un abri que les autres.

D’autres animaux appartiennent au contraire à une catégorie qui mérite une vigilance plus poussée et parfois notre protection.

Sais-tu que le hérisson en fait partie ?

Eh, oui, ce petit animal a souvent malgré lui mauvaise réputation, notamment à cause de ces piquants qui peuvent paraître effrayants.

Et, pourtant… Ce petit mammifère est totalement inoffensif !

Principalement insectivore, il est même l’un des meilleurs amis des jardiniers et des agriculteurs, car il les aide très volontiers à se débarrasser des petites bébêtes indésirables.

Alors, si ça te dit, nous te proposons dans cet article d’en savoir plus sur ce petit animal qui ne manque pas de piquant.

C’est aussi une belle occasion pour tes enfants d’en apprendre davantage sur la faune et la nature qui entourent la maison.

hersions dans les villes

Qu’en penses-tu ?

Et pour terminer en beauté, nous te dévoilerons les meilleures façons d’accueillir un hérisson et comment leur fabriquer une maison.

Une activité à pratiquer en famille, évidemment !

C’est parti !

Le jardin : une vie sauvage fascinante à portée de vue

Si tu as envie de faire découvrir la nature et plus particulièrement la faune à ton chérubin, inutile d’aller bien loin.

bébé hersions comment en prendre soins

Car le savais-tu ?

Ton jardin regorge de trésors vivants à observer.

Voici une liste non exhaustive de petits animaux qui contribuent à la biodiversité d’un jardin :

  • Les insectes : coccinelles, abeilles, bourdons, guêpes, araignées, sauterelles, cloportes…
  • Les oiseaux : le merle, le rouge-gorge, la mésange bleue, le pic-vert, le rossignol, le moineau, la grive…
  • Les petits mammifères : les lapins de Garenne, le putois, la belette, le ragondin, la musaraigne, l’écureuil, la belette, la taupe…
  • Les reptiles et amphibiens : Les crapauds, les grenouilles, les salamandres, les lézards…

Comme tu le vois, la faune du jardin est immense et s’attarder sur chacun de ces petits êtres vivants serait super intéressant.

Mais, ce serait bien trop long.

Alors, si le sujet t’intéresse, voici un site qui répondra parfaitement à toutes tes questions.

De notre côté, nous nous contenterons aujourd’hui de nous concentrer sur le hérisson, un petit mammifère nocturne vraiment captivant.

Le hérisson : un mammifère qui mérite notre protection

Avant tout, une petite leçon de sciences naturelles : on a tendance à associer le porc-épic au hérisson.

Normal, avec tous ces piquants !

danger du lait pour les hérissons

Mais finalement, à part ça, ils n’ont rien en commun.

Contrairement au hérisson, le porc-épic est un rongeur qui peut perdre ses épines et apprécie les bonnes plantes, ce qui est loin de faire le bonheur des jardiniers.

La vie du hérisson en quelques mots

À sa naissance, il est dénué de toute épine et pèse 20 g.

Ce n’est qu’au bout de quelques minutes que son dos se recouvre de piquants blancs.

Guidés par leur maman les deux premiers mois de leurs vies, ils doivent ensuite faire face, seuls, au monde qui les entoure.

À l’âge adulte, un hérisson pèse entre 300 et 2 200 g (son poids varie selon l’âge, la saison et la quantité de nourriture qu’il a sous la patte).

Son plus grand danger ?

La voiture qui ne lui laisse aucune chance en l’écrasant et le renard qui rôde et qui le traque pour n’en faire qu’une bouchée.

hérisson un animal nocturne

Quand il se sent en danger, le hérisson se met en boule.

C’est son seul moyen de défense.

Côté nourriture, il raffole des limaces et des escargots.

Les insectes font aussi partie de son régime alimentaire.

Le hérisson ne supporte pas bien le froid.

C’est pourquoi il profite de l’hiver pour un repos bien mérité dans un nid douillet qu’il se construit avant la saison.

Au retour du printemps, il est fin prêt pour de nouvelles aventures nocturnes à travers les jardins.

Car la nuit est son moment préféré pour crapahuter et partir à la chasse de ses mets préférés.

Il est donc plutôt discret la journée car il en profite pour roupiller et se requinquer.

Par contre, la nuit, si tu te trouves non loin d’un hérisson, tu n’entendras que lui.

Il ronronne et ronfle même !

Et quand il a trouvé de quoi satisfaire son appétit, on peut entendre son enthousiasme à travers des grognements et des masticages d’aliments.

Une solution écolo pour éloigner les nuisibles des potagers

Comme il n’apprécie pas les plantes et les légumes, le hérisson est un véritable allié pour le jardinier.

Comment nourrir un hérisson

Ce dernier est d’ailleurs souvent ravi quand ce petit mammifère piquant a pris ses quartiers non loin de son potager.

Eh, oui, car le hérisson lui est d’une aide précieuse.

Il débarrasse tout naturellement les plantations des petites bébêtes qui ont le don de rendre fou furieux le jardinier en attaquant ses cultures.

Monsieur météo malgré lui

Le hérisson a un don : la prédiction du temps qu’il va faire.

Bon, en fait, ce n’est pas vraiment un pouvoir, mais simplement, comme il n’aime pas les grosses pluies, on dit que s’il se « précipite » dans sa maison, c’est signe qu’il va pleuvoir.

De même, si au début du printemps, le hérisson, censé reprendre une vie active, sort quelques instants et choisit finalement de retourner hiberner encore quelque temps, c’est le signe que l’hiver risque fort de jouer les prolongations.

Une espèce à protéger à tout prix

Malgré ses piquants qui peuvent l’aider un peu à éloigner les prédateurs, le hérisson est un animal craintif.

Et il y a de quoi !

un enfant qui cherche un hérisson

Il est malheureusement victime d’un engin contre lequel il ne fait pas le poids : la voiture.

C’est d’ailleurs en partie pour cette raison que leur espérance de vie est passée en quelques années de 10 à 3 ans !

En effet, la route tuerait environ 10 000 hérissons par an.

Mais ce n’est pas la seule machine conduite par l’homme qui lui cause de grosses frayeurs.

Il est aussi une proie facile pour la tondeuse à gazon.

Un autre fléau pour lui  : les pesticides qui empoisonnent son alimentation ou qui la font tout simplement disparaître.

Et, il y a bien sûr les prédateurs comme le renard, le sanglier, la chouette hulotte, le chien, le chat…

Bref, le hérisson doit se tenir constamment sur ses gardes pour rester en vie.

L’intérêt de lui construire une maison digne de ce nom

Ne pas avoir trop froid l’hiver est pour lui une question de survie.

Car certes, le hérisson s’adapte à tous les climats, mais il ne faut tout de même pas abuser.

Comme nous l’avons vu plus haut, faute d’une nourriture en abondance, le hérisson joue les paresseux l’hiver et préfère se plonger dans un sommeil profond.

les hérissons et les humains

Il hiberne.

Ainsi il ne dépense pas d’énergie et ne risque pas de mourir de faim.

Mais ce n’est pas sans risque pour lui.

Car, pour qu’il reste dans les bras de morphée, la température de son nid ne doit pas être trop basse.

La température interne du hérisson équivaut à celle de l’habitation.

Alors, si par malheur, elle descend trop et passe en dessous de 4°, le petit mammifère se réveille pour ne pas geler et doit se réchauffer.

Cette action lui demande pas mal d’énergie et à force de brûler des calories, le hérisson prend le risque de mourir faute d’une nourriture adaptée pour compenser.

Et c’est là que tu peux jouer un rôle clé.

Comment ?

Eh, bien, simplement en lui fabriquant un abri douillet dans lequel il va pouvoir profiter d’un repos bien mérité.

 Abri pour hérisson : 4 idées de fabrication maison

Pour se sentir bien, le hérisson se contente de peu.

Un tas de feuille de chêne ou de paille, un toit pour l’étanchéité, ça suffira à faire le bonheur de ton invité.

Concernant l’endroit, un seul détail sur lequel il faut veiller : le coin douillet que tu as choisi devra être à l’abri du vent, et suffisamment éloigné des endroits de passage pour ne pas effrayer le petit mammifère.

comment observer un hérisson avec des enfants

Selon la configuration de ton jardin, tu pourras par exemple placer le refuge pour hérisson le long d’un mur, sous un bosquet ou non loin d’une haie.

Et bien entendu, tu peux agrémenter un peu les choses pour lui garantir confort et sécurité.

Car, il y a un autre élément à prendre en compte également : comme tu l’as constaté un peu plus haut, le hérisson est une proie facile pour certains animaux comme le chat ou le chien notamment.

Il faut donc veiller à ce que son abri ne soit pas facile d’accès pour ces derniers.

Voici quelques idées que tu peux mettre facilement en pratique.

En plus, c’est une super occasion de lancer une activité nature en famille !

Génial non ?

La cabane digne de robinson

La base est une cagette en bois.

Voici comment procéder :

  • Invite tes enfants à ramasser des branchettes en bois (si tu n’en trouves pas dans ton jardin, profite d’une balade en famille en forêt pour faire le plein) et des feuilles (peu importe la taille et le type, le hérisson s’adapte facilement).
  • Fais sécher le tout.
  • Avec les enfants, déniche l’endroit idéal pour placer la cabane selon la configuration de ton jardin.
  • Dépose un tas de feuilles ou de paille à l’endroit prédéfini.
  • Sur un des côtés les plus longs de la cagette, découpe une entrée d’environ 10 cm de haut
  • Coupe les branchettes de bois de manière à ce qu’elles recouvrent le dessus de la cagette et les côtés et demande aux enfants de les coller.
  • Retourne la petite cabane ainsi créée sur le nid de feuilles préalablement confectionné et le tour est joué !
  • Astuce : pour lester l’abri et éviter qu’un de tes fidèles compagnons à quatre pattes ne vienne déranger le hérisson, tu peux déposer une ou deux tuiles ou des pierres sur le toit 😉

Une jolie maison en contre-plaqué

Cette fabrication maison demande un peu plus d’outils et fais appel à tes talents de bricoleurs.

habitat naturel du hérisson

Il s’agit en fait de remplacer la cagette en bois par une caisse un peu plus élaborée.

Pour ce qui est de la conception en elle-même, il te suffit de suivre les étapes parfaitement décrites dans cet article.

Une fois fabriquée, l’avantage des planches en bois, c’est que tu peux facilement inviter tes enfants à la customiser selon leurs envies !

Un abri ossature bois

Si tu disposes d’une cheminée ou que tu as accès non loin de chez toi à des bûches, tu peux tout à fait t’en servir pour fabriquer un abri à hérisson.

Il te suffit :

  1. d’entourer un petit tas de feuilles mortes par 1 ou 2 buches superposées (pour former des murs d’environ 15 cm de haut minimum).
  2. De disposer perpendiculairement et en guise de toit d’autres bûches.

Astuce : pour consolider l’abri, n’hésite pas à lier les buches grâce à un fil de fer.

Une caverne en terre cuite

Si tu n’as pas de bois à disposition, peut-être as-tu de vieux grands pots de fleurs en terre cuite ?

Dans ce cas, il te suffit de :

  1. faire une encoche d’environ 10 cm sur le bord supérieur du pot (en frappant légèrement avec un outil, ça doit suffire, mais attention à ne pas taper trop fort pour ne pas le casser complètement)
  2. retourner le pot sur un tas de feuilles mortes.

Normalement, ce type de pot est suffisamment lourd pour ne pas se renverser facilement, mais rien ne t’empêche de le lester avec une pierre.

fabriquer un abris à hérisson

Voilà, tu as désormais toutes les cartes en main pour accueillir comme il le faut un mignon petit hérisson.

Voici quelques derniers conseils pour lui donner envie de rester :

  • le hérisson n’aime pas être constamment dérangé. Résiste à l’envie de jeter un œil trop régulièrement histoire de voir si ton abri est habité. Ça le ferait définitivement fuir.
  • Permets-lui de faire des provisions pour l’hiver en lui mettant à disposition à l’automne de la nourriture. Et même s’il a un faible pour les limaces, le hérisson est omnivore. Il faut juste éviter le lait, car il le digère mal. Par contre, si tu pratiques le compost, alors, évidemment pour lui, c’est banco !
  • Le hérisson a besoin d’espace pour crapahuter. Fais en sorte qu’il puisse facilement vagabonder de jardin en jardin en créant si possible des passages à travers les clôtures.

Télécharger nos kits d’activités ludiques pour faire des sorties nature un succès

Pour télécharger les kits d’aventures pédagogique pour les enfants, chasses au trésor, jeux de piste, activités éducatives, c’est par ici : clique simplement sur le bouton juste en dessous pour tout recevoir gratuitement.

Qu’as-tu aimé dans cet article ou pas aimé ? On en discute dans les commentaires !

Tes idées d’améliorations et de compléments sont les bienvenues, ainsi que ton expérience et tes retours !

  • Tes enfants ont-ils déjà eu la change de croiser un hérisson ?
  • Quelle a été leur réaction ? 
  • As-tu d’autre idée pour préserver le hérisson et transmettre un lien à la nature à tes enfants ?

Laisse ton avis juste en dessous, merci beaucoup ! N’hésite pas à partager cet article avec les personnes de ton entourage qui pourraient être intéressées et sur les réseaux sociaux !

Note : 1★ = Pas intéressant - 5★ = TOP Merci Continuez
[Total : 4 Moyenne : 4.8]

1 COMMENTAIRE

  1. Salut
    J’ai beaucoup aimé l’article et vous m’avez donné plein d’idées pour de maisons pour le jardin. Merci beaucoup, je vais préparer mes branches. Kawthar et Co

DONNE TON AVIS OU COMPLÈTE CET ARTICLE ICI :

Please enter your comment!
Please enter your name here