Donner une éducation nature à ses enfants

Durant leur scolarité, tes enfants vont pouvoir aborder le thème de la nature à travers les sciences, l’occasion pour eux de découvrir des notions de biodiversité et d’écologie.

Mais tout ça reste bien souvent très théorique par manque de temps ou de moyens.

C’est évidemment dommage, car comme tu le sais, c’est par la pratique et le jeu que les enfants apprennent le mieux.

Alors oui, il y a bien quelques sorties nature organisées qui permettent aux enfants de matérialiser un peu tout ça, mais est-ce suffisant pour bien comprendre le monde naturel qui nous entoure ?

Son intérêt ?

Hum… Pas tant que ça, n’est-ce pas !

Et pourtant, une éducation orientée sur la nature peut vraiment offrir un plus aux enfants.

enfants qui méditent dans la nature

Qu’est-ce que l’on entend par éducation nature ?

Quels sont les bénéfices d’une éducation nature ?

Suis-nous, on te dit tout 😉

Éducation nature : késako ?

Définition en quelques mots…

En fait, c’est très simple, il s’agit de donner aux enfants les opportunités de découvrir la nature, d’en savoir plus sur les écosystèmes, l’importance du monde naturel et les raisons qui font que le protéger est essentiel.

C’est aussi se servir de cette nature comme modèle et environnement d’éducation.

Tu verras un peu plus loin que donner aux enfants l’occasion d’explorer la nature les aide dans leur développement physique et psychique ; )

L’éducation nature met tous les sens en éveil

Pour sensibiliser tes enfants à la nature, tu disposes évidemment d’une panoplie d’outils pédagogiques comme les livres ou les documentaires vidéos.

Ces derniers aideront assurément tes enfants à mieux comprendre les tenants et les aboutissants du monde naturel, notamment grâce aux visuels.

Mais ne manque-t-il pas un élément essentiel ?

Oui, hormis la vue, tous les autres sens sont en quelque sorte laissés de côté, alors qu’ils pourraient jouer un rôle clé dans la découverte de l’environnement naturel.

Et à l’inverse, une immersion dans la nature représente une belle occasion pour les enfants de prendre conscience de toutes leurs facultés sensorielles.

Dans la forêt, il leur suffira de tendre l’oreille pour entendre une quantité de bruits qu’ils prendront plaisir à identifier : branche qui craque, chant d’un oiseau, grognement d’un animal…

Et les odeurs ?

Elles sont omniprésentes à l’extérieur et permettent aux enfants de prendre conscience qu’un parfum, agréable ou non peut être associée à un élément vivant.

Un mode d’éducation accessible à tous

Pour ce qui est de l’instruction des enfants, sauf si tu pratiques l’école à la maison, tu préfères certainement t’appuyer sur les talents des instituteurs et des professeurs, rien de plus normal.

Tu te dis aussi peut-être que l’éveil à la nature est un domaine réservé à un professionnel, car il demande des connaissances scientifiques un peu trop pointues.

Détrompe-toi !

des enfants se promène dans un champs de tulipe

Ce qui est super dans l’éducation nature, c’est qu’il ne s’agit pas de faire de tes loulous des experts scientifiques (ils pourront tout à fait en faire leur métier, mais là n’est pas l’objet).

Non, il s’agit simplement de leur permettre de vivre des expériences sensorielles, d’observer les animaux, de toucher les plantes, de prendre conscience d’un élément essentiel : l’environnement naturel est vivant.

Et pour y parvenir, tu n’as besoin d’aucune compétence particulière, si ce n’est avoir un peu le sens de l’orientation ! 😉

L’expérimentation au cœur de l’action

C’est le premier principe de la pédagogie par la nature.

En effet, c’est par les différentes expériences qu’ils vont pouvoir réaliser, que les enfants testeront, apprendront et enrichiront leurs connaissances.

Pour la mettre en pratique, tu as le choix :

  • Soit, tu laisses tes enfants vivre pleinement l’expérience nature en choisissant eux-mêmes les observations à mener.
  • Soit, si tu les sens un peu perdus, tu peux les guider à travers des activités ludiques et pédagogiques

À lire également : Pédagogie par la nature : et si la nature avait inventé l’école ?

La nature est présente partout !

Faire découvrir la nature aux enfants, c’est génial, tu vas me dire, mais quand on est un pur citadin, pas facile de savoir par où commencer, où aller et que montrer !

Alors, pas d’inquiétude, car, en fait, inutile d’aller bien loin.

une enfant ramasse des fleurs dans un champs

Il suffit juste de sortir de chez toi, et hop, tu trouveras assurément un élément naturel que ton chérubin s’empressera d’observer et de toucher : une plante dans un pot sur une fenêtre, un brin d’herbe, une fourmi ou une araignée (là c’est le moment de réprimer ton envie de prendre tes jambes à ton cou 😁).

Eh, oui, la nature n’est pas réservée aux grands espaces verts.

Même à la ville, elle est présente au pas de ta porte.

Il suffit juste d’observer.

Les bénéfices de l’éducation nature : une aide au développement physique et intellectuel

Une meilleure forme physique

Ça coule de source évidemment.

Les enfants ont besoin de bouger, sans quoi, ils deviennent à moitié fous (et toi aussi par la même occasion 😊).

enfants qui courent dans la nature

La nature a tout pour leur permettre de laisser pleinement leur corps s’exprimer.

Et ils ne vont certainement pas s’en priver.

Courir, sauter, grimper…

C’est tellement super pour eux de pouvoir s’agiter sans avoir à entendre « tiens-toi tranquille » ou « arrête de bouger, tu risques de casser quelque chose ».

Non dehors, ils peuvent afficher haut et fort leur besoin de se dépenser.

Le développement de la motricité fine

Explorer la nature donne envie aux enfants de toucher à tout, surtout les plus petits.

Combien de fois t’es-tu entendu dire : « Ne touche pas, c’est sale ».

Eh, oui, c’est trop tentant…

Alors outre le fait que la nature n’a rien de sale (quand elle n’est pas polluée par des déchets non biodégradables), n’est-ce pas une super opportunité pour ton tout petit de prendre conscience de tout ce qu’il peut faire avec ses 10 doigts ?

Attraper des branches, les casser, cueillir une feuille, la déchirer…

Rien de barbare à tout ça, rassure-toi, juste un acte de découverte on ne peut plus naturel 😉 !

Une aide à la concentration

De nombreuses études ont déjà prouvé que des enfants régulièrement en contact avec la verdure présentent de meilleures capacités de concentration.

balade nocturne dans la forêt avec un enfant

Si on prend l’exemple d’une analyse menée en Espagne sur environ 2600 enfants, il en ressort que ceux évoluant au quotidien dans un environnement privilégiant la nature (végétation autour des écoles, à proximité de la maison…) ont davantage montré des capacités de mémoire et d’attention dans leur travail que des enfants vivant dans un lieu dépourvu de verdure.

D’autres études ont également été particulièrement révélatrices chez des enfants souffrant d’hyperactivité ou de troubles de l’attention.

Une créativité stimulée

Un des grands principes Montessori est de laisser ton chérubin libre dans le choix de ses activités.

Cette philosophie se révèle totalement au travers de la pédagogie par la nature.

petite fille dans l'herbe

Car comme on l’a vu un peu plus haut, l’éducation nature ne consiste pas à offrir à ton enfant des cours théoriques sur l’environnement.

Bien au contraire, il s’agit avant tout de permettre à ton bout de chou de découvrir par lui-même l’univers fascinant qui compose l’écosystème naturel.

Et grâce à la multitude d’éléments mis à sa disposition, il va pouvoir mener ses propres expériences et laisser son imagination vagabonder.

D’ailleurs, pour preuve, emmène simplement ton tout petit dans une allée de cailloux de toutes les tailles.

Ce qui pour toi représente simplement un amas de petites pierres, peut pour ton enfant faire office de paradis.

Observe-le quelques instants.

Alors évidemment, ce n’est pas une science exacte et ça dépend des enfants, mais bon nombre d’entre eux s’amuseront à les trier du plus petit au plus grand, à les réunir pour former une figure, à s’en servir pour dessiner sur le sol ou même à les taper les uns contre les autres pour écouter le son produit…

Quoi qu’il en soit, ils font appel sans aucune sollicitation de ta part à leur sens créatif.

Développement de l’autonomie et de la prise d’initiative

En pleine nature, l’enfant est nettement plus libre que lorsqu’il est coincé entre 4 murs, non ?

un enfant découvre un escargot dans la nature

Eh, oui, à l’extérieur, il y a tout de même moins de risques qu’il casse quelque chose.

Tu es donc plus disposé à le laisser agir à sa guise et se défouler.

Par ailleurs, comme nous l’avons déjà abordé, les enfants livrés à eux-mêmes dans un parc, une forêt ou même simplement un jardin, trouvent toujours une activité à pratiquer.

Cueillir des fleurs, faire à la chasse aux insectes, jouer avec des morceaux de bois, etc..

Ils ne sont donc pas dépendants de toi pour s’occuper et développent ainsi leur autonomie et font plus facilement preuve d’initiatives.

Des peurs évacuées

Ne dit-on pas que l’on a peur de ce qu’on ne connait pas ?

Un autre avantage avec la nature, c’est qu’elle apprend aux enfants à comprendre leur environnement.

Du coup, ils prennent conscience du monde qui les entoure et deviennent moins craintifs.

Deux enfants regardent le paysage

Pourquoi ?

Car lorsqu’un obstacle se dresse devant un enfant (branches qui barrent un chemin par exemple), il a tellement envie de continuer son aventure qu’il va lui-même chercher une solution et sois certain qu’il la trouvera 😉 !

Du coup, il prend conscience de ses capacités et développe sa confiance en lui.

Un effet déstressant

C’est indéniable et ça a été encore une fois démontré par de nombreuses études, la nature a un effet réellement apaisant sur les enfants.

balade dans la nature au bord d'un bois

Le simple contact avec un peu de verdure suffit à faire réduire le taux de cortisol, plus connu sous le nom d’hormone du stress.

D’ailleurs, de nombreux pays comme la Suède ou le Japon, convaincus des bienfaits de la nature s’en servent même comme moyen thérapeutique.

Ce point précis t’intéresse ?

N’hésite pas à lire cet article  : La nature : le meilleur remède pour enfants stressés.

Éducation nature : les prémices d’une sensibilisation à l’écologie

On vient de le voir, la pédagogie par la nature a toute sa place comme technique d’apprentissage.

Mais ses bénéfices ne s’arrêtent pas au développement moteur et intellectuel.

Sur le plan émotionnel, les enfants ont également énormément à gagner.

Prise de conscience de l’autre et apprentissage du respect

Évoluer dans la nature permet à ton enfant de voir de ses propres yeux que l’existence ne se limite pas à l’homme et à un nombre limité d’animaux.

Non bien sûr !

Et il suffit d’une simple balade en forêt pour se rendre compte de la richesse du monde naturel, de son mouvement, de ses bruits, de ses odeurs…

En bref de sa diversité biologique et de sa beauté.

Face à ce monde fantastique qui bouge continuellement, les enfants peuvent vite faire le lien avec leur propre existence, basée elle aussi sur l’évolution.

Ils prennent alors conscience que la vie de tous les spécimens qui les entourent mérite autant de respect que la leur.

Naissance d’un lien affectif puissant

Les enfants ont une faculté : un rien les fascine et c’est une des raisons pour laquelle la nature leur offre tant de possibilités d’épanouissement.

Outre les expérimentations qui vont les aider à enrichir leurs connaissances, la nature a un autre pouvoir : elle crée avec l’enfant un véritable lien affectif.

En explorant, touchant, écoutant les éléments qu’ils découvrent au gré de ses expérimentations, ton enfant va développer un sentiment d’appartenance au monde naturel.

Il se sentira alors plus proche de cet univers à la fois mystérieux et captivant.

La protection de l’environnement : une graine qui commence à germer dans l’esprit de ton enfant

Tu l’as compris, c’est grâce à ce lien que la volonté de protéger l’environnement va murir dans l’esprit de ton chérubin.

Enfant qui observe la mer

Et, évidemment ça c’est une très bonne entrée en matière pour le sensibiliser à l’écologie.

Le moment est idéal pour évoquer avec lui tout ce qui touche au développement durable, au recyclable et à l’économie d’énergie.

Mais concrètement, comment éduquer nos enfants à un engagement environnemental ?

Patience, ce sera l’objet d’un prochain article 😉 !

Télécharger nos kits d’activités ludiques pour mettre en place une éducation nature

Pour télécharger les kits d’aventures pédagogique pour les enfants, chasses au trésor, jeux de piste, activités éducatives, c’est par ici : clique simplement sur le bouton juste en dessous pour tout recevoir gratuitement.

Qu’as-tu aimé dans cet article ou pas aimé ? On en discute dans les commentaires !

Tes idées d’améliorations et de compléments sont les bienvenues, ainsi que ton expérience et tes retours !

  • Combien de fois par semaine parles-tu de nature avec tes enfants ?
  • Quelles difficulté ou bloquage as-tu concernant la misse en place d’activité nature ? 
  • As-tu des doutes ou des peurs par rapport à à l’éducation nature ?

Laisse ton avis juste en dessous, merci beaucoup ! N’hésite pas à partager cet article avec les personnes de ton entourage qui pourraient être intéressées et sur les réseaux sociaux

Note : 1★ = Pas intéressant - 5★ = TOP Merci Continuez
[Total : 7 Moyenne : 5]

9 COMMENTAIRES

  1. Moi, je suis une passionné de la nature et j’essaye de repasser cette passion à mes enfants! Je trouve cet idée fantastique et je vais surement l’appliquer chez nous!

  2. Coucou Coline et Rémy !
    Très bon article, et je suis 100% d’accord avec vous !!
    J’essaie d’emmener mes enfants jouer dans la nature le plus souvent possible car j’ai moi-même eu la chance d’être énormément dans la nature dans ma jeunesse et je connais les bénéfices pour les avoir vécus ! Ce que j’observe le plus, c’est l’effet destressant. Des enfants qui se disputeraient dans la maison s’amusent comme des fous dès qu’ils sont dans une forêt et trouvent naturellement des jeux à faire ensemble. L’être humain n’est décidément pas fait pour le béton !!

  3. Cet article m’encourage à passer à l’action ! Ça fait des mois que je procrastine une sortie en forêt… Je souhaite tellement l’organiser, avec des activités, le bon matériel,…. Alors qu’il suffit d’y aller et laisser les enfants exprimer leurs envies ! (oui, avec un bouquin et une loupe pour me satisfaire…). Ou juste les pousser dehors…
    On parle nature tous les jours je pense. Un oiseau à observer, une question sur les étoiles, sur les renards,… Quelle diversité !
    Hâte de découvrir le prochain article !
    À chaque fois que j’entends leur maîtresse dire ‘il a les capacités pour être excellent, peut mieux faire’, et que je les vois baisser la tête… j’ai envie de les prendre sous le bras et les libérer dans la nature, loin des jugements ! (qui pourtant doivent partir d’un bon sentiment…) pour leur rappeler toute la richesse qu’ils ont à l’intérieur.
    Merci pour cet article !

  4. Merci ! Les écoles maternelles dans la forêt, comme en Allemagne par exemple, vont se développer en France dans les prochaines années, j’en suis certaine ! Et cela apaisera la société dans son ensemble !

  5. Une immersion dans la nature représente une belle occasion pour les enfants de prendre conscience de toutes leurs facultés sensorielles.
    Dans la forêt, il leur suffira de tendre l’oreille pour entendre une quantité de bruits qu’ils prendront plaisir à identifier : branche qui craque, chant d’un oiseau, grognement d’un animal…
    Et les odeurs ?
    Elles sont omniprésentes à l’extérieur et permettent aux enfants de prendre conscience qu’un parfum, agréable ou non peut être associée à un élément vivant.
    Ils apprennent a avoir confiance en eux, se défouler et la nature c’est comme du chocolat, il faut y gouter et après, on ne peut pas s’en passer.

  6. Avec les enfants, j’aime bien leur faire découvrir la nature par des petites anecdotes. Lors d’une balade en forêt par exemple, si je croise une fougère je leur dirai que c’est le symbole des All Blacks au rugby parce que la fougère est très présente en Nouvelle-Zélande.
    Je leur montre des astuces : compter les cernes des arbres pour calculer leur âge. Ayant été archéologue je me sers beaucoup de ce que je sais pour agrémenter mes activités (oui oui les archéologues comptent les cernes des arbres aussi).
    Si je vois quelques jolies plantes empoisonnées, je ne manque pas de leur donner des détails aussi pour les sensibiliser. Et pour les plus grands, des anecdotes sur les histoires de poison. Ils adorent. La nature est tellement belle et mystérieuse.
    Et puis les laisser faire aussi. Jardiner c’est très bon contre le stress. Et jardiner ensemble c’est super aussi.

  7. Bonjour, ça fait un moment que je vous li, et j’aime beaucoup votre façon d’aborder les choses… en septembre je compte instruire mes 3 enfants à la maison, je suis ravie, avec vos kits et vos idées j’aurai de quoi leur proposer pleins de belles choses!!!
    Continuez à nous faire rêver, merci !

  8. Bonjour,

    Super article, merci !
    Nous sommes bergers quatre mois dans l’année, isolés en pleine montagne et vivant dans des petites cabanes. Nos enfants sont bien sûr avec nous. Ils ne vont pas à l’école (ça c’est toute l’année, par contre). J’avais peur qu’ils s’ennuient sans leurs jouets (nous montons très peu de choses) et en fait, ils passent leur temps dehors et adorent cette période de l’année. C’est pour ça que je vous rejoins avec cet article : ils apprennnent tellement au contact de la nature, ils n’ont besoin de rien d’autre. Bien sûr je dis ça également car ce n’est QUE 4 mois par ans… le reste de l’année nous faisons d’autres choses. Ça ne leur empêche pas de passer plusieurs heures par jour dehors.
    Il ne faut pas sous-estimer le potentiel d’apprentissage par la nature !

DONNE TON AVIS OU COMPLÈTE CET ARTICLE ICI :

Please enter your comment!
Please enter your name here