Idées pour apprendre le respect de l'environnement aux enfants

Comme promis dans l’article précédent, on reste dans la thématique de la nature et de l’environnement, un de nos sujets préférés.

Aujourd’hui, nous allons davantage nous intéresser à la protection de l’environnement et à la manière dont tu peux t’y prendre pour faire passer ce message à tes enfants : sauvons la planète !

Alors bien entendu, parler d’écologie ou de développement durable au sens théorique du terme à un enfant, c’est possible, mais ça risque vite de l’ennuyer, tu ne penses pas ?

En plus, si ton enfant est trop jeune, il aura certainement du mal à comprendre tous les tenants et les aboutissants.

L’information risque donc de ne faire que passer.

un garçon prends soin de la nature

Mais alors, comment faire en sorte de donner envie à nos enfants d’être acteur de la protection de l’environnement ?

Voici quelques pistes pour donner à ton enfant les bases d’un engagement environnemental durable.

Idée 1 : Faire le point sur ton propre engagement environnemental

Avant tout, bien entendu, le but ici n’est absolument pas de juger ni de critiquer qui que ce soit 😉 !

Nous n’avons aucune leçon à donner (et encore moins la légitimité pour le faire) et chacun fait ce qu’il peut avec les moyens qu’il a, et surtout avec le temps à disposition.

Acteur 100 % engagé : fin prêt à te lancer

Tu es déjà un fervent acteur de la défense de l’environnement et que tu saisis chaque opportunité d’action qui s’offre en toi ?

L’écologie est ton moteur de vie et tu connais déjà tous les bons gestes et les secrets ?

Bravo, tu as déjà toutes les cartes en main pour réussir à éduquer tes enfants à un engagement environnemental.

Acteur à moitié impliqué : identifier les freins

Comme nous l’avons dit plus haut, il ne s’agit en aucun cas d’une compétition et pas de panique, tu fais partie d’une grosse majorité de parents qui aimeraient en faire plus, mais…

« je manque de temps »

Ahh, le temps…

Quand on y réfléchit, c’est souvent un des points noirs dans notre volonté de bien faire.

un enfant arrose les plantes

Nous vivons dans une société où tout va à cent à l’heure, alors rien d’étonnant à ce que nous rencontrions des difficultés à prendre le temps de se pencher suffisamment sur la question de l’environnement.

« Je n’y connais pas grand-chose en fait/Je ne sais pas comment m’y prendre »

Ce n’est pas grave !

Qui a dit qu’il fallait être un pro de l’écologie pour guider tes enfants vers un engagement environnemental ?

Non, heureusement, des tas de bouquins peuvent te donner des notions suffisantes, des sites web aussi.

Il te suffit de taper « gestes écologiques » dans Google et tu auras une mine d’information à ta disposition.

La suite de cet article pourra aussi t’aider dans cette démarche 😉 !

Au passage, voici un site assez complet sur le sujet : https://www.notre-planete.info/ecologie/

En fait, peu importe que tu sois hyper calé ou non dans le domaine de l’environnement, ce qui est le plus important, c’est d’être soi-même convaincu du bien-fondé d’un tel engagement.

Pourquoi ?

Car…

Nous sommes des exemples pour nos enfants.

un enfants passe la main dans l'herbe verte

Tu le sais et tu l’as déjà certainement remarqué, les enfants adorent t’imiter.

Dès leur plus jeune âge, ils veulent faire comme papa ou maman.

Tu fais le ménage ?

Ils prennent n’importe quoi qui ressemble un tant soit peu à un aspirateur et ils te suivent partout !

Tu bricoles ?

Ils attrapent un morceau de bois et font semblant de taper sur un clou !

Bon OK, ça fait un peu cliché, mais c’est un fait, pour tes loulous, tu es un modèle.

un petit garçon fait un potager

Alors, si tu adoptes toi-même un comportement écologique, tu augmentes nettement plus tes chances de parvenir à faire de tes enfants de fervents défenseurs de l’environnement.

Idée 2 : Offrir à tes enfants la nature comme terrain de jeu

La nature : une expérience riche en émotion

La meilleure façon de sensibiliser les enfants à l’environnement c’est à coup sûr d’organiser une sortie nature.

À cette occasion, tu as 2 possibilités :

  • Soit tu as prévu des activités qui permettront à tes enfants de découvrir la richesse du monde naturel
  • Soit tu laisses tes enfants libres d’explorer les alentours et mener leurs propres expériences nature

Dans un cas comme dans l’autre, la nature a le don d’émerveiller les enfants.

Elle a aussi le pouvoir de créer un véritable lien affectif avec l’enfant qui s’aperçoit qu’elle est composée d’éléments vivants.

L’apprentissage du respect

Une simple balade en pleine nature a de multiples bienfaits éducatifs.

L’un d’entre eux est l’apprentissage du respect.

Enfant qui plante un arbre

Au milieu des arbres, des animaux et des plantes, ton enfant prend réellement conscience de la beauté du monde naturelle, de sa fragilité également.

Ça développe en lui un sentiment de proximité et de respect.

Si tu veux en savoir plus, profites-en pour lire cet article dédié à l’éducation nature 😉.

 Idée 3 : Mettre en pratique quelques gestes simples au quotidien

Alors, nous n’allons peut-être rien t’apprendre ici, mais même un petit rappel des gestes simples au quotidien pour économiser l’énergie et préserver l’environnement, c’est toujours utile, non ?

Ainsi, tu pourras montrer à ta tribu qu’avec un tout petit peu de bonne volonté, vous pouvez tous contribuer à sauver votre si belle planète.

Dire stop au surplus de consommation d’eau

Le savais-tu ?

Notamment à cause du réchauffement climatique, plus d’1/3 de la population mondiale ne disposent pas suffisamment d’eau.

un enfants s'amuse à arroser les plantes

Rien que ce chiffre alarmant suffit à prendre conscience de notre chance d’appartenir à un pays développé non ?

Alors, en toute franchise, ce n’est pas la consommation à la maison qui est directement responsable (c’est l’agriculture), mais si nous pouvons à notre niveau contribuer un minimum à économiser l’eau ce sera déjà un bon début 😉

Pour concrétiser cette bonne volonté, des habitudes sont bonnes à prendre.

Ce sont des réflexes que tu peux facilement inculquer à tes loulous :

  • Couper les robinets quand on se lave les dents ou quand on se savonne
  • Préférer une douche à un bain
  • Limiter la chasse d’eau en utilisant le bon débit selon la petite ou grande commission

Consommer local

Le transport est un fléau pour la couche d’ozone.

En consommant des fruits et des légumes de saison et cultivés près de chez toi (ou tout au moins pas trop loin), tu contribues à limiter les voyages à travers la planète et ainsi les risques de pollution.

Alors, évidemment, si toi ou tes enfants raffolez de fruits exotiques, il n’est pas question de s’en priver spécialement, mais pourquoi ne pas compenser en veillant pour le reste à privilégier la nourriture de saison ?

Pour la viande et le poisson, la petite astuce consiste à vérifier l’étiquette sur la provenance des produits.

Tu peux ainsi privilégier ceux élevés ou pêchés près de chez toi (France ou Europe).

Faire la chasse au gaspillage

Consommer local, c’est déjà super, mais attention à un autre mauvais réflexe que nous avons : trop jeter.

Eh, oui, combien de fois t’est-il arrivé d’ouvrir ton frigo et de t’apercevoir qu’un produit est périmé ?

un enfants observe le monde environnemental

Voici quelques bons gestes simples à mettre en place pour limiter le gaspillage :

  • Prépare tes menus à l’avance pour n’acheter que le nécessaire
  • Évite de surcharger les assiettes, surtout des plus petits. Bien entendu, tu prévoiras un rab en cas de gros appétit, mais ainsi, tu pourras plus facilement conservé les restes dans un bocal fermé au frigo pour un prochain repas. Attention évidemment à ne pas l’oublier pendant une semaine ! 😉

Économiser l’énergie.

Les réserves en énergie deviennent de plus en plus minces.

En parallèle, les émissions de gaz à effet de serre, très polluantes, sont de plus en plus importantes.

Réduire notre consommation est devenu une priorité si on veut garantir un bel avenir aux futures générations.

Encore une fois, ce ne sont pas les ménages à eux seuls qui sont responsables de cette surconsommation.

Mais quand on se penche un peu sur le problème, on se rend compte que de nombreuses mauvaises habitudes peuvent facilement être corrigées et toute la famille peut y participer :

  • Limiter les appareils en veille. Dans un foyer, ils représentent en moyenne une puissance de 50 KW (et ça peut même monter jusqu’à 150 KW). En débranchant systématiquement tous les appareils qui ne nécessitent pas une charge en permanence, non seulement tu feras du bien à la planète, mais aussi à ton porte-monnaie. Une réduction d’environ 10 % sur ta facture, ça se prend, non ?
  • Débrancher les chargeurs. Même s’ils ne sont pas connectés à ton PC, ton téléphone ou autre, ils consomment de l’électricité.
  • N’allumer que lorsque c’est nécessaire. Le matin, quand le jour est levé, invite tes enfants à prendre le réflexe d’ouvrir les volets de leur chambre plutôt que la lumière.
  • Tu dois changer une ampoule ? C’est le moment d’en profiter pour montrer à tes enfants qu’il existe désormais des ampoules basse consommation. D’ailleurs, le savais-tu ? Si chaque famille française en utilisait au moins 3, l’énergie ainsi économisée permettrait d’éclairer toutes les rues du pays !

Idée 4 : concrétiser l’engagement environnemental par des activités ludiques et pédagogiques

Passer en revue les quelques bons gestes pour préserver la planète, c’est déjà bien.

Maintenant, n’oublions pas que les enfants ont besoin d’expérimenter pour se convaincre de l’utilité d’une action.

Le jeu est aussi pour eux un des meilleurs moyens de mémorisation.

Alors, nous te proposons maintenant une petite sélection d’activités pour impliquer tes enfants et les encourager à continuer une démarche de protection de l’environnement.

Le calendrier des fruits et légumes de saison

Le but ici est de sensibiliser les enfants sur le fait que chaque saison a ses fruits et légumes de prédilection.

Pour illustrer cela, pourquoi ne pas fabriquer un grand calendrier des saisons ?

enfant qui observe une pomme

Voilà comment procéder :

  1. Commence par identifier toi-même les fruits et légumes de saison. Pour t’y aider, voici un calendrier à télécharger.
  2. À chaque début de mois, emmène tes enfants chez un maraîcher ou au marché et invite-les à prendre en photo les fruits et légumes de saison.
  3. En rentrant à la maison, il te suffit d’imprimer les photos. Tu peux aussi proposer à tes enfants d’illustrer chaque végétal par un dessin 😉!
  4. Il ne te reste plus qu’à tout coller sur un calendrier que toi et tes enfants aurez fabriqué à la façon « pompier » (pages mensuelles reliées les unes aux autres par une spirale). Tu peux même en dédier un aux fruits et l’autre aux légumes pourquoi pas !

Un stop publicité maison

Un autre fléau qui va à l’encontre de l’environnement : la consommation excessive de papier.

Pour sauver les forêts et appuyer un peu plus ton engagement environnemental et celui de tes enfants, refuser que les prospectus envahissent ta boîte aux lettres est un bon début.

Et pour marquer l’esprit de tes chérubins, pourquoi ne pas en profiter pour customiser l’étiquette que tu vas mettre sur ta boîte aux lettres ?

Laisse tes enfants la dessiner et la coller.

Une occasion pour eux d’afficher avec fierté leur envie de préserver la nature 😉.

Petite graine deviendra grande

Montrer toutes les merveilles de la nature, on l’a dit, c’est un des meilleurs moyens de donner envie aux enfants de s’investir dans un engagement environnemental.

Une des activités les plus concrètes pour y parvenir consiste à jouer les jardiniers en faisant pousser des végétaux.

une enfant observe la nature

Et nul besoin de chercher bien loin pour trouver quelque chose à faire germer.

Tu n’as qu’à faire le tour de tes placards de cuisine.

Des graines de blé, des lentilles ou des haricots secs, un pot de yaourt, un bout de coton, un peu d’eau…

Et le tour est joué !

Voici ce qu’il te reste à faire avec tes enfants :

  • Bien nettoyer les pots de yaourt
  • Remplir le fond avec du coton
  • Ajouter les graines, les lentilles ou un haricot
  • Imbiber le coton avec un peu d’eau

Et voilà, les enfants n’ont plus qu’à patienter 24 h.

En général ça suffit à un début de germination.

Au bout de quelques jours, c’est une véritable jungle qui a pris possession du pot !

un petite fille qui prend soin de la nature

Seconde vie

Pour initier tes enfants au développement durable, tu peux tout à fait proposer à tes enfants une activité qui consiste à créer un objet maison.

Non seulement tu vas pouvoir les sensibiliser à l’intérêt du recyclage, mais tu vas aussi leur permettre d’exprimer leur créativité et de développer leurs talents artistiques.

Alors, pour t’aider à trouver l’inspiration, voici un site bourré de bonnes idées.

Télécharger nos kits d’activités ludiques pour aider tes enfant à protéger la nature

Pour télécharger les kits d’aventures pédagogique pour les enfants, chasses au trésor dans la forêt, jeux de piste, activités éducatives, c’est par ici : clique simplement sur le bouton juste en dessous pour tout recevoir gratuitement.

Qu’as-tu aimé dans cet article ou pas aimé ? On en discute dans les commentaires !

Tes idées d’améliorations et de compléments sont les bienvenues, ainsi que ton expérience et tes retours !

  • As-tu déjà mi en place des actions concrètes pour éveiller tes enfants à l’écologie ?
  • Quelles difficulté rencontres-tu pour tisser le lien à la nature de tes enfants ? 
  • As-tu un expérience, un conseil ou une astuce à partager ?

Laisse ton avis juste en dessous, merci beaucoup ! N’hésite pas à partager cet article avec les personnes de ton entourage qui pourraient être intéressées et sur les réseaux sociaux !

Note : 1★ = Pas intéressant - 5★ = TOP Merci Continuez
[Total : 11 Moyenne : 4.3]

4 COMMENTAIRES

  1. Bonjour, tout d’abord la notation accordée n’est pas 1 mais 5. Je n’ai pas bien appuyé. Cet article est très important d’autant plus qu’aujourd’hui nous sommes de plus en plus confrontés aux conséquences d’un développement économique qui ne favorise pas la santé du citoyen mais l’expose à plusieurs dangers(perturbateurs endocriniens par ex) Informer de manière ludique les générations qui sont déjà concernées est un moyen de lutte contre l’ignorance. Je vous félicite pour votre travail. Un grand merci.

  2. Vos informations sont précieuses. Et il y il y a un autre poison après le glyphosate c est la violence. Que la méditation soit enseignée très jeune afin d être bénéfique contre les agitations et la violence des enfants et ainsi améliorer leur concentration. Mais donner une base d’ enseignement aux parents devient aussi necessaire.

  3. Bonjour,
    je trouve l’idée de fabriquer soi-même un calendrier des fruits et légumes de saison très interessante !
    Avoir un jardin potager et un verger aide les enfants à se repérér dans la disponibilité de ces produits, mais les prendre en photo et les coller sur le calendrier est un super activité !
    Merci !
    Marie

DONNE TON AVIS OU COMPLÈTE CET ARTICLE ICI :

Please enter your comment!
Please enter your name here